Infos pratiques

Les métiers à risque pour l’assurance emprunteur

L’assurance emprunteur fait beaucoup parler d’elle en bien par de nombreux acheteurs de maisons et d’appartements. En effet, elle constitue un rempart autant pour eux que pour les banques qui leur ont octroyés des crédits immobiliers. Mais les chances ne sont pas équitables pour tout le monde. Dans cet article, vous verrez alors que certains métiers auront du mal à obtenir l’accord des assurances. Lesquels ? Pourquoi ? Les réponses ici.

assurance emprunteur

Pourquoi certains métiers sont à risque ?

Certaines professions font courir plus de risques aux assurés. Ces métiers en plus de faire hésiter les assureurs, même s’ils décrochent un oui de leur part, se voient accorder des taux d’intérêts plus élevés en raison du plus gros pourcentage de risque. On parle alors de demande de surprime venant de l’assureur. Pour en savoir plus sur la surprime, rendez-vous sur https://www.immobilier-danger.com/surprime-assurance-pret-immobilier.html

Dans d’autres cas, certaines compagnies d’assurance suppriment des avantages habituellement présents dans leur offre d’assurance emprunteurs. On peut par exemple parler de garanties Décès, Perte Totale et Irréversible d’Autonomie ou encore Incapacité temporaire de travail.

L’assurance emprunteur : mais qu’est-ce que c’est ?

Les assurances couvrent de nombreuses facettes de la vie des assurés. Vous pouvez par exemple vous protéger en cas de cambriolage. L’assurance emprunteur, c’est une couverture pour ceux qui obtiennent des prêts immobiliers et souhaitent avoir une garantie de paiement en cas de défaillance. En effet, plusieurs événements peuvent vous mettre dans l’incapacité de les rembourser totalement avec les intérêts et les autres frais. L’assurance vous verse alors des indemnités en cas d’accident, d’invalidité ou même de décès.

La plupart des métiers y sont éligibles. Ces derniers obtiennent des taux d’intérêts abordables et une réponse favorable des assureurs à leurs dossiers. Par contre, certaines professions ont plus de mal à se faire accepter.

Quels sont ces métiers ?

Les personnes qui ont plus de risques de se blesser à l’arme blanche et à l’arme à feu

En font partie les forces de police et la gendarmerie, les militaires, les artificiers et les agents de sécurité, mais aussi les convoyeurs de fonds. En effet, ces personnes, même si elles revêtent toujours des gilets par balles et des casques, jouent leur vie tous les jours et ont plus de chances de se faire tirer dessus qu’un plongeur en cuisine par exemple. On a tendance à y intégrer les sapeurs-pompiers et les secouristes qui eux aussi ont plus de risques de périr dans les flammes ou de se retrouver ensevelis sous les décombres.

Les personnes qui risquent de finir écrasées

Les dokers et les ouvriers du bâtiment prennent davantage de risque de se faire écraser par des objets très lourds : des sacs de farine, des parpaings en béton, des poutres en bois massif et bien d’autres.

Les intermittent du spectacle sont tout autant concernés. Surtout si les représentations intègrent des éléments de décor volumineux et pesants accrochés au bout d’une corde ou qui peuvent basculer tels que des astres, des murs ou des tours.

Les risques d’accidents de la route

Les accidents de la route se font de plus en plus nombreux en France. En 2022, ils ont notamment connu une hausse de 10 % par rapport à 2021, soit 5 039 accidents corporels. Si l’on compare avec les chiffres de 2019, on enregistre également une hausse de 8 % en 2021. Les assurances ont alors vite fait d’intégrer les chauffeurs routiers dans leur longue liste de métiers à risques.

Les agriculteurs, conduisant des tracteurs et pouvant en une seconde d’inattention se retrouver sous les roues de leurs engins, bénéficient du même traitement. Et même s’il ne s’agit de véhicules à quatre roues motorisés, les risques sont encore plus grands pour les pilotes de ligne  et les marins.

Les politiques et les risques d’attentat

Tout le monde sait que les diplomates et les journalistes risquent leur vie tous les jours. Ils peuvent se faire tirer dessus, se faire enlever ou encore être victimes d’attentats. Dans leur cas, le passage qui précise que la couverture de l’assurance reste valable même pour les voyages à l’étranger est remis en question. Par contre, vous serez content d’apprendre qu’il existe même des assurances en cas de pertes de bagage.

Les professions dans le sport et certains loisirs

Des sports et des loisirs plus ou moins extrêmes tels que le ski ou encore le cirque se voient eux aussi pénalisés d’une surprime. À part cela, vous avez les personnes qui manipulent des substances et des produits dangereux (chimiques et nucléaires) ainsi que les maladies dans leur quotidien.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.