Infos pratiques

L’implant cochléaire est-il pris en charge par l’assurance santé ?

La décision de se faire poser un implant cochléaire ou prothèse auditive repose surtout sur l’aspect financier. Vu le prix ainsi que le coût de l’intervention et de l’entretien, beaucoup comptent sur l’assurance santé pour en payer la majeure partie. Mais est-ce que celle-ci prend en charge ce type de prestation ? Nous vous éclairons dans cet article.

implant-cochleaire

La période préopératoire

En vous rendant sur ce site, vous en apprendrez plus sur l’implant cochléaire avant d’aborder la question de l’argent. Cela vous permettra de mieux comprendre. Avant l’intervention, vous serez amené à effectuer une batterie d’examens pour évaluer votre surdité, mais aussi votre état de santé. Les examens avant l’intervention chirurgicale coûtent une fortune, entre examens ORL et de l’équilibre, audiogramme, stimulation électrique et évaluation neuropsychologique.

Vous serez heureux d’apprendre que la sécurité sociale les rembourse jusqu’à 100 %. Il est même possible de demander le remboursement du ticket modérateur si vous avez une complémentaire santé. Par contre, en ce qui concerne le transport, souvent il reste à votre charge.

Et pendant l’opération ?

L’assurance santé rembourse également le coût de l’hospitalisation pour la pose d’un implant cochléaire depuis 2009. Le montant des frais tout compris peut s’élever à 10 000 euros. Pour être sûr, vérifiez que le centre auquel vous vous adressez a une habilitation nationale. Par contre, si vous devez séjourner dans une location pendant la durée de votre traitement, cela reste à votre charge.

Concernant l’implant cochléaire lui-même, c’est un dispositif délicat auquel vous devez faire très attention comme pour vos autres objets de valeur (votre scooter par exemple). Rien que le processeur externe coûte 6 000 euros. Il est garanti 5 ans. Quant à l’implant proprement dit coûtant autour de 16 000 euros, il est garanti 10 ans. Pour espérer un remboursement, trouvez votre modèle dans la liste des produits et prestations remboursables de la Sécu.

Au fil des années, son coût risque d’augmenter et s’il n’est pas assuré, vous vous retrouverez dans de beaux draps. En l’assurant contre les bris, la perte ou le vol contre une cotisation de 200 à 400 euros par an, vous garderez l’esprit tranquille. Si vos deux oreilles sont touchées et que vous vous faites poser deux implants, la sécurité sociale prend en charge 60 % des dépenses (multipliées par deux donc).  

implant

La phase postopératoire

Un premier contrôle postopératoire est prévu pour voir si tout s’est bien passé durant la pose de l’implant. Les radiologues regarderont son emplacement tandis que votre médecin traitant vous posera des questions sur votre quotidien depuis l’intervention. Dix jours après cette dernière, ils vous enlèvent vos fils.

Le patient doit encore attendre un mois avant qu’on ne branche ou active son implant, que le personnel hospitalier lui remette le processeur externe et qu’il procède aux tests et aux réglages.

Après le branchement, il faut compter quelques semaines de plus, voire des mois, pour aboutir aux réglages optimaux de la prothèse. Un orthophoniste vous apprendra à l’utiliser.

L’entretien de l’implant pris en charge

Au fil du temps, des pannes peuvent survenir chez l’implant cochléaire. Des pièces doivent être remplacées. Tant que vous vous trouvez dans la période de garantie, vous n’avez pas à vous en soucier, mais au-delà, l’assurance maladie offre un forfait de 100 euros par an pour l’entretien et le remplacement de pièces de l’implant.

Un autre forfait de 120 euros par an est dédié au remplacement des piles ou des batteries. Dans le cas où après plusieurs années, votre modèle d’implant cochléaire est obsolète et doit être renouvelé, la Sécurité sociale peut s’en porter garante.

La rééducation prend environ 6 mois durant lesquels vous vous rendrez une fois par semaine chez votre orthophoniste. Vous rendrez compte à ce dernier de vos premières expériences avec l’implant. Il vous donnera des petits exercices pour vous habituer.

Si le traitement doit se poursuivre au-delà de 6 mois ou si une affection fait rapidement grimper la facture, votre mutuelle santé peut revoir le montant de sa participation.  Au cas où votre assurance de professionnel ne les prendrait pas en charge, pensez à en changer.

Avec une bonne assurance santé, vous pouvez obtenir jusqu’à l’intégralité des frais médicaux de la pose de votre implant cochléaire du début à la fin s’élevant à environ 45 000 euros, alors comparez bien sur la Toile. Votre médecin s’occupera de leur envoyer la demande ALD hors liste à votre nom.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.